Archives de la catégorie Futur du Web

l’ère du Google Top of Mind

Image representing Google as depicted in Crunc...
Image via CrunchBase

Google vient d’annoncer aujourd’hui le lancement de Google Instant. Le moteur de recherche plus rapide que son ombre. Le principe est simple, les résultats s’affichent au fur et à mesure que vous tapez votre requête (il faut un compte google pour pouvoir l’essayer). Donc dès que vous tapez la première lettre Google vous propose automatiquement des mots.

Je pense que nous pouvons appeler ces résultats le « Top of Google Mind » pour faire écho au « top of mind » cher au marketeur..

Je me suis lancé dans le regroupement des « top of google mind » pour Google Instant en version française dans le tableau ci-dessous.

Tableau des résultats de Google Instant au 8 Septembre 2010

Lettre 1er résultat 2éme résultat 3éme résultat 4éme résultat
a anpe allocine air france amazon
b but bnp badoo bon coin
c caf carrefour cdiscount conforama
d deezer darty dailymotion decathlon
e ebay eurosport edf equipe
f facebook fnac free face
g gmail google map go sport google earth
h hotmail hotmail.fr habbo hsbc
i ikea impots itune itineraire
j jeux jeux.fr jeu jeu.fr
k kiabi koreus kiloutou kinepolis
l le bon coin la redoute lcl lequipe
m meteo mappy msn meteo france
n nrj norauto neuf nouvelle star
o orange om opodo oscaro
p pagesjaunes programme TV pole emploi pages blanches
q quelle quick qpuc qui donc
r ratp reverso rmc ryanair
s sncf sfr skyrock skyblog
t tf1 traducteur traduction telecharger
u ugc utube ucpa ursaff
v via michelin vdm voila voyages sncf
w wat wikipedia w9 wow
x xbox xe xanaka xnview
y youtbe yahoo yahoo mail youtub
z zara zahia zaz zylom

Ce tableau est disponible dans Google Spreadsheet ici https://spreadsheets.google.com/ccc?key=0ApXywjwwQ8VndEFUaU5qai1CZHk1V24yTWNBSi04d2c&hl=en

On peut voir des résultats assez amusants.

-         une bonne représentativité des fonctions indispensable de l’état : ANPE qui sort à peine un « a » tapé sur le clavier mais aussi URSAFF, CAF, pole emploi et bien sur Impôt pour financer tout cela.  Je ne sais pas quelle conclusion tirée mais ça m’a l’air triste pour l’état de notre économie…

-          les gros du web sont tous là avec les services de Google qui squattent la lettre G, Hotmail, Msn, Facebook et Yahoo qui partage Y avec Youtube. Mais on voit aussi les stars françaises avec Le bon coin (qui apparaît 2 fois avec b et l), Deezer et celles qui montent avec VDM (Vie de merde) et Oscaro (je ne savais pas que tant de personnes avaient besoin de pièces détachés automobiles)

-         Les français sont joueurs avec « jeux » qui occupe toutes les propositions de J mais aussi Zylom, World of Wordcraft et l’étonnant QPUC acronyme de Question pour un champion…

-         Coté commerçants les grands réseaux de magasins physiques sont bien représentés avec IKEA, KIABI, ZARA, DARTY, CARREFOUR, CONFORAMA, QUICK et les 2 sportifs GO SPORT (étonnamment au milieu de Google mail, maps et earth…) et Decathlon . Les grands du ecommerce sont aussi là avec Amazon, la FNAC et C discount.

-         Les FAI sont tous là : Orange, SFR, Free et même Neuf.

-         Enfin le coté LOL de la liste avec ZAHIA qui ressort en deuxième position pour la lettre Z. Nous verrons si notre chère hôtesse du Zlaman Café passera l’hiver…

Alors je ne sais pas quel algorithme décide de quel mot va apparaître avec la première lette mais je pense que les spécialistes du SEO ont encore de nombreuses années de contrats devant eux pour promettre à Loreal de sortir en premier avec le L et Zoo de Vincennes de sortir avant Zahia.

Enhanced by Zemanta

, , , ,

2 commentaires

Facebook : un Internet pour les nuls ou une Nation en devenir ?

Image representing Facebook as depicted in Cru...
Image via CrunchBase

Facebook est un réseau social qui permet de relier différents profils d’utilisateurs. De retrouver des exs et de voir ses photos de classe à 12 ans (je parle ici en tant que Trentenaire…)

Mais Facebook est aussi une sorte d’internet à l’intérieur d’internet. Un Internet pour les nuls où les lecteurs de flux rss sont remplacés par les murs/wall, les forums de discussion par les pages de groupes, les digg par les « I like », Flickr par les albums photos, twitter par les statuts, Gmail par Facebookmail, WordPress par les blogs page, etc…

Facebook est aussi parfois vu comme une nation. Un récent article de The Economist traite du sujet . On compare souvent Facebook à une nation avec 500 M d’utilisateurs, la troisième population mondiale. Brad Bunham de Union Square Venture (une société de Capital Risque aussi géré par l’auteur de l’excellent blog AVC, Fred Wilson) déclare :

The job of facebook’s managers is to create a space in which citizens and firms feel comfortable investing their time and money to create things .

Vu comme cela Facebook aurait donc besoin d’une “gouvernance”, une constitution qui Lire la suite »

, , , ,

3 commentaires

Liberté, égalité, neutralité…. du net

Le débat actuel sur la neutralité du net soulève de nombreuses questions y compris en dehors de la sphère du net. J’ai eu la chance de participer récemment à 2 conférences sur le sujet : digiworld par l’idate avec l’essentiel des grands opérateurs (Orange, SFR, Bouygues, ATT, NTT) puis une table ronde sur le sujet à la cantine (les vidéos sont disponibles en fin de post).

Net neutrality on the road!

Net neutrality on the road!

Qu’est ce que la neutralité du net ?

Il existe de nombreuses pages sur la définition du sujet, mais je vais juste répéter celle de Beinjamin Bayart, président d’un FAI indépendant FDN que je trouve simple et juste.

Internet est un réseau composé de 40 000 sous réseaux provenant des 40 000 opérateurs dans le monde qui  se mettent d’accord sur des formats et des protocoles communs. Une fois dans ce réseau, où que je sois sur internet je dois toujours voir le même internet. C’est donc un réseau neutre, un internet neutre.

Il peut y avoir des filtres qui occultent une partie d’internet. C’est autour de cette problématique qu’ont lieu les débats et les futurs lois probables.

En terme plus business, le débat sur la neutralité du net doit permettre de trancher si les propriétaires de tuyaux (les opérateurs fixes et mobiles qui sont aujourd’hui les mêmes) ont un droit de regard, d’interdiction, ou en tout cas le droit de prioriser ce qui passe dans leurs tuyaux.

Bien sur un tel sujet soulève beaucoup de questions plus large le combat entre les services web et les opérateurs telecoms, notamment sur les plans politique, juridique, philosophique (questions de liberté individuelle, censure d’état…). Je me contenterai d’analyser le débat à partir des conférences publiques auxquelles j’ai assisté mais il existe de nombreuses sources sur le sujet. Pour approfondir Je vous conseille les pearltrees suivantes :

Netneutrality

Durant la conférence Digiworld, plusieurs débats dans différents ateliers ont porté sur la problématique de la neutralité du net (« net neutrality » en anglais). C’est actuellement le débat de fond de l’écosystème des opérateurs et du web, qui doit être tranché dans les prochains mois par les autorités de régulation. C’est une problématique globale puisque les acteurs américains (verizon, att), européens (orange, sfr, vodafone) et japonais (NTT docomo) ont fait part leur opinion lors de la conférence.

L’exemple le plus marquant de non neutralité du net est celui des applications de Lire la suite »

, , , , , , , , , ,

3 commentaires

Le web: une base de données géante et dynamique

Web sémantique, linked-data web, ambiant web… tous ces termes existent depuis 2 ou 3 ans mais ils commencent enfin à signifier quelque chose de concret. Le mois dernier Stephen Wolfram, le créateur du fameux logiciel Mathematica, a lancé son moteur de recherche Wolfram Alpha. Ce moteur permet de chercher (ou plutôt de cruncher mais je ne trouve pas comment dire ça en français, Jean-claude Van Damme syndrom…) directement les données et non les pages web. Cela signifie qu’une requête dans un moteur de recherche renvoie une réponse (une donnée) et non une page qui contient la donnée.

Illustration de Wolfram Alpha

Illustration de Wolfram Alpha

En tapant dans Wolfram Alpha la requête « french population » vous obtiendrez la population française, son évolution dans le temps, la densité…  En tapant  « germany population/ french population » le moteur vous donnera bien le ratio de la population  l’Allemagne par rapport à la France ainsi que son évolution dans le temps et non une page qui contient la donnée sur la population Allemande (typiquement celle de wikipedia grâce ou à cause du fameux pagerank de Google).  Impressionnant. On peut faire le même test avec des noms de sociétés cotées (vous obtenez tous les indicateurs financiers classiques sur une action ou une entreprise), un lieu (altitude, météo, distance…) et les exemples sont nombreux.

Si ce moteur peut donner ces réponses aussi rapidement c’est en partie grâce aux bases de données ouvertes et reliées qui naissent chaque jour (DBpedia, freebase,… cf  l’image ci dessous). J’ai déjà parlé de ce type de base de données dans un précédent post sur parallax un moteur basé sur la base freebase.

Bases de données ouvertes et liées

Bases de données ouvertes et liées

Image source

Il y a 3 mois Tim Berners-Lee, le « créateur » du World Wide Web, a fait une présentation lors de la conférence TED sur les linked-data et leurs impacts sur le web et notre vie de tous les jours. Je vous conseille de prendre Lire la suite »

, , , , , ,

2 commentaires

Le web 2.0 imaginé en 1969

Radiodiffusion-Télévision Française
Image via Wikipedia

Je me suis absenté pendant 3 mois car j’ai participé à une campagne électorale qui a accaparé pas mal de mon temps libre. Mais si je n’ai pas eu le temps de publier des billets j’ai eu le temps (c’est mon boulot je vous rappelle) de voir pas mal de choses.
Pour commencer en douceur une vidéo tirée du site de l’INA où Jean d’Arcy, directeur de l’ORTF en 1969, nous donne sa vision du futur du « cable ».

J’aime beaucoup cette vidéo. Tout y est : l’e-commerce, les écrans plats, les imprimantes, le jeux en réseau. Et tout ça en 1969. Mais la meilleure partie reste la fin où Jean d’Arcy nous dit que le terme télévision ne convient pas car il est trop passif et qu’il faudra inventé un nouveau terme pour ce media où les utilisateurs interagissent. En plus du Web il a imaginé le web 2.0. C’est vraiment impressionnant. La question est de trouver une vidéo aujourd’hui qui nous montre internet dans 20 ans… Si vous avez vu cette vidéo Lire la suite »

, , , ,

Un commentaire